02.02.2024

Cosmet’Agora 2024

L’édition 2024 du salon Cosmet’Agora a rencontré un succès en alignant son thème sur la performance, en écho aux Jeux olympiques de 2024 cet été. Cela s’est traduit par une affluence significative tant du côté des visiteurs que des exposants. Le concept de beauté holistique a été largement mis en avant, soulignant l’importance croissante d’intégrer les soins au bien-être global et de mettre l’accent sur les aspects émotionnels. Dans le contexte morose actuel, une volonté d’insuffler de la joie était également palpable, avec des préoccupations axées sur le minimalisme ou encore l’hyprerréalité. Les revendications se tournent vers le pro-âge et la longévité cutanée, délaissant ainsi le traditionnel anti-âge.

Le développement de nouveaux ingrédients se concentre sur l’éco-optimisation, avec des solutions alternatives durables, upcyclées et inspirées par la nature. L’accent est mis sur les conservateurs naturels et les dérivés d’algues. De plus, de nombreux ingrédients se concentrent sur la protection de la barrière cutanée, privilégiant des formulations apaisantes pour répondre aux besoins des peaux de plus en plus sensibles.

Concernant les prix de la formulation, Summit Cosmetics a remporté la première place avec son baume-en-huile nourrissant non gras, célébrant l’héritage de l’icône sportive Alice Milliat qui a ouvert les portes des Jeux Olympiques aux femmes. Roelmi a obtenu la seconde place avec son stick fraîcheur, suivi de DKSH à la troisième place pour son baume réparateur développé à froid, offrant une protection contre les frottements pendant le sport. Le prix coup de cœur du jury a été décerné à Cellmark pour leurs perles coup d’éclat.

 

Accueillir le réconfort : PANTONE Peach Fuzz, la couleur de la connexion en 2024

PANTONE a dévoilé la couleur de l’année pour 2024, et il s’agit de PANTONE 13-1023 Peach Fuzz. Cette teinte pêche veloutée et douce illustre notre désir collectif de liens chaleureux. Teinte qui enrichit l’esprit, le corps et l’âme, Peach Fuzz rayonne de chaleur et d’élégance moderne. Selon Leatrice Eiseman, directrice exécutive de l’Institut des couleurs Pantone™, cette nuance choisie résonne avec la compassion, offrant une étreinte tactile qui comble harmonieusement le jeune et l’intemporel. Alors que nous naviguons vers l’avenir, Peach Fuzz symbolise la quête universelle de proximité et de connexion.

Source : https://www.pantone.com/color-of-the-year/2024

02.01.2024

20.04.2023

Quelles sont les 10 grandes tendances consommateurs en 2023 ? – Partie 2

  • « Here and now » ou se concentrer sur le présent

Après plusieurs années d’incertitude, les consommateurs veulent profiter de l’instant présent. Ils n’oublient pas leur responsabilité économique mais souhaitent se faire plaisir lors des occasions spéciales et célébrer les petits moments de joie.

Le saviez-vous ? Les méthodes de paiements alternatives type « Achetez maintenant, payez plus tard » ont représenté 156 milliards de dollars en 2022.

  • « Retour aux routines » ou profiter des expériences à l’extérieur

Les consommateurs retournent peu à peu à leurs occupations habituelles d’avant covid, que ce soient les sorties entre amis ou activités sportives.

Le saviez-vous ? Tiffany & Co a ouvert des cafés Blue Box pour offrir à ses clients une expérience qui va au-delà de la joaillerie de luxe.

  • « She rises » ou focus sur l’égalité de la femme

Le combat pour l’égalité homme-femme est devenu plus fort et fait de plus en plus de bruit. Diversité, équité et inclusion doivent devenir les valeurs principales de chaque entreprise.

Le saviez-vous ? Des marques spécialisées dans l’accompagnement des femmes pendant la ménopause se créent, comme la marque Phenology.

  • « The thrivers » ou remettre sa vie en perspective

Les consommateurs sont épuisés et ont pour la plupart dépassé le stade du burn-out. Ils souhaitent repenser leur manière de travailler et mettre leur énergie dans leur vie personnelle. Ils sont à la recherche de solutions pour se relaxer à la maison.

Le saviez-vous ? La marque Cann propose des sodas sans alcool infusés aux cannabis.

  • « Young and disrupted » ou faire du monde sa propre scène

Représentant presque 25% de la population mondiale, la génération Z veut secouer le monde et mettre en avant ses croyances et valeurs alors que son pouvoir d’achat grimpe.

Consommateurs insensibles aux publicités traditionnelles et focalisés sur l’authenticité et l’impact social, les entreprises doivent repenser leur manière de communiquer pour atteindre cette cible.

Le saviez-vous ? Puma a mis en place un partenariat avec l’Alliance Européenne contre la dépression et leur reverse une partie de ses ventes d’une édition spéciale de sneakers.

Source : Euromonitor 2023.

 

Quelles sont les 10 grandes tendances consommateurs en 2023 ? – Partie 1

  • « Authentic automation » ou la technologie avec une touche d’humanité

Dans un monde de plus en plus digitalisé, où vitesse et facilité d’achat prévalent, les connexions émotionnelles ne doivent pas être sous-estimées. Elles permettent au consommateur de se sentir respecté et apprécié. Il s’agit donc de trouver un juste équilibre entre la facilité du digital et la relation client-vendeur.

Le saviez-vous ? Clockwork a créé le premier robot manicure qui peint les ongles en 10 min ! Une efficacité indéniable, mais certaines clientes seront très probablement frustrées par le manque d’échanges avec le praticien !

  • « Budgeteurs » ou la crise du coût de la vie

Un climat économique incertain, une inflation et des prix élevés entament le pouvoir d’achat. Les consommateurs deviennent méthodiques avec leur argent et tentent de savoir quand investir et quand épargner pour se protéger d’un avenir incertain.

Le saviez-vous ?75% des consommateurs ne prévoyaient pas d’augmenter leurs dépenses totales en 2022.

  • « Control the scroll » ou optimiser son temps sur les écrans

Une relation a été mise en évidence entre un usage excessif des réseaux sociaux, un déficit d’attention et un risque accru de maladies mentales. En 2021, 20% des consommateurs ont supprimé leurs comptes sur les réseaux sociaux qu’ils ne voulaient pas utiliser trop souvent. Cela ne signifie pas qu’ils souhaitent diminuer leur temps d’écran, mais plutôt privilégier fonctionnalité et efficacité pour mieux optimiser leur temps.

Le saviez-vous ? L’application Skin rocks simplifie la routine beauté avec des recommandations du type « votre peau a besoin », « votre peau n’a pas besoin », qui facilitent la sélection des produits à acheter en priorité.

  • « Eco economic » ou durable par défaut

Pendant la pandémie, même si le focus était la sécurité et non l’environnement, les confinements et quarantaines ont eu des effets très positifs sur le climat et la qualité de l’air. Aujourd’hui, la diminution des dépenses liées à l’inflation crée un nouveau comportement durable. En privilégiant les produits à économie d’énergie, en cuisinant au lieu de sortir, en limitant la consommation électrique et les voyages, les consommateurs participent à la protection de l’environnement.

Le saviez-vous ? L’enseigne Sainsbury’s a ouvert Sainsfreeze, un magasin éphémère sous forme de congélateur qui montrent aux consommateurs quels aliments peuvent être congelés pour réduire le gaspillage alimentaire, comme les œufs et le lait !

  • « Game on » ou le divertissement pour tous

Le jeu est maintenant une forme de divertissement privilégiée quelle que soit la génération. Les consommateurs recherchent un moyen de s’échapper de leur stress quotidien, et les communautés en ligne permettent de regrouper ceux qui ont des intérêts communs.

Les entreprises reconnaissent le jeu comme sources potentielles de revenus et deviennent sponsors de franchises de jeux et de joueurs.

Le saviez-vous ? Maybelline a lancé un partenariat avec le développeur Zynga pour lancer une publicité pendant le jeu.

Source : Euromonitor 2023.

18.03.2023

03.02.2023

Le Métaverse et la cosmétique

Peut-être que vous aussi vous avez aussi eu l’impression de vous êtes « déconfinés » dans un univers parallèle du marché cosmétique où tous les magazines professionnels et conférences étaient truffés de mots comme « Métaverse », « NFT », « blockchain », et encore mille autres termes inconnus. Nous en étions certains, ce que nous venions de traverser aller marquer notre monde à jamais… Mais notre monde avait-il changé à ce point ? Est-ce que demain les soins cosmétiques seraient uniquement des pots virtuels qu’on pourrait utiliser sur notre avatar pour qu’il brille de mille feux ? Rassurons-nous, la réponse est bien évidemment : NON !

Mais alors, le Métaverse, ça change quoi ?

Quelques définitions pour commencer :

Métaverse : Réseaux d’environnements virtuels où de nombreux utilisateurs peuvent interagir ensemble et avec des objets numériques au moyen de leurs représentations virtuelles, appelées avatars. Les avatars peuvent être personnalisés à l’infini avec des vêtements, produits de maquillage, achetés avec des NFTs. Ils peuvent aussi créer un environnement, une maison, etc. Il existe de nombreuses plateformes en ligne de métaverse, les plus connues étant Decentraland et The Sandbox.

NFT : Non-Fungible Token ou jeton non fongible. Un NFT est un fichier numérique auquel est attaché un certificat d’authenticité numérique, le rendant unique et non interchangeable. En obtenant un NFT, un acheteur devient le propriétaire exclusif d’un bien numérique : une peinture, une vidéo, une photographie, un élément de jeu vidéo, un produit de maquillage, etc. Ils peuvent généralement être achetés avec de la crypto-monnaie.

Blockchain : Technologie qui permet de garder la trace d’un ensemble de transactions, de manière décentralisée, sécurisée et transparente. Cette technologie a été mise en place dès 2008.

Le Métaverse en chiffres

D’après Morgan Stanley, les revenus potentiels du Métaverse pour les marques de luxe, tous secteurs confondus, seraient de 50 milliards de dollars.

En 2021, les principales plateformes de Métaverse annonçaient un total de ventes de produits, toutes catégories confondues, de 501 millions de dollars. En janvier 2022, les ventes sont supposées avoir atteint 85 millions de dollars en un mois.

En juillet 2022, Wunderman Thompson annonçait que certains consommateurs seraient prêts à débourser 3 000 dollars pour un sac de designer virtuel valant 76 000 dollars dans la réalité… En soulignant bien cependant que cela représentait une niche de consommateurs.

Pourtant, la plateforme Decenterland n’aurait que 8000 utilisateurs, avec une moyenne par jour plus proche de 30 utilisateurs seulement, pour une capitalisation qui atteint cependant 1.2 milliard de dollars ! Un gros décalage entre tout le bruit médiatique, les ventes potentielles annoncées et la réalité…

Le métaverse est donc encore loin de changer de manière radicale le paysage cosmétique de demain. Il a représenté pendant quelques mois, et représente encore, un train lancé à toute vitesse vers le futur où certains acteurs se précipitent en marche sans vraiment avoir mené une réflexion complète sur ce que ces projets apporteront ou à ce qu’ils espèrent accomplir avec eux. Même si demain sera nécessairement digital, la relation entre le Métaverse et le marché cosmétique est encore en construction et demande beaucoup de réflexion de la part de tous les acteurs.

Vers une expérience cosmétique multisensorielle et personnalisée

A défaut d’un univers virtuel parallèle où nos avatars portent la dernière teinte de rouge à lèvres tendance à Decenterland, le monde cosmétique se digitalise. Solutions réelles et virtuelles se complètent pour offrir aux consommateurs des expériences plus personnalisées et interactives.

C’est le cas par exemple du nouveau magasin Sephora à Singapour, surnommé le magasin asiatique du futur. Il mixe expérience digitale et humaine en proposant toujours des conseils personnalisés de ses conseillères et conseillers et des sessions éducatives gratuites, mais propose en plus diverses expériences digitales.

Par exemple, les outils de diagnostic comprennent Skincredible 2.0, un appareil portable avec un appareil photo qui prend des photos de trois parties d’un visage, puis évalue les conditions de la peau et donne des recommandations de produits en fonction de ces résultats d’évaluation. Le magasin offre également des tables de jeu interactives pour les soins de la peau et le maquillage. La technologie Scan to Interact intégrée à l’application mobile permet aux acheteurs de scanner tous les produits via des codes-barres ou des codes QR qui les amènent directement à la page des évaluations et des avis de Sephora.

La marque Shiseido propose des consultations en ligne personnalisées avec des conseillères et conseillers beauté. Les rendez-vous peuvent se prendre directement avec WhatsApp ou Facebook. Il est également possible d’essayer avec une caméra depuis son ordinateur ou son smartphone différentes teinte de rouge à lèvres.

Dans le monde des ingrédients, la société Greentech a créé son propre Métaverse et propose un voyage immersif dans la forêt tropicale et sur une île déserte pour découvrir leurs molécules actives dans leur environnement grâce à la réalité virtuelle. La société Givaudan proposait quant à elle sur ses stands un voyage au cœur de la peau avec des lunettes de réalité virtuelle.

Sources :

Beauty 4.0 – Tech, tools & future trends – Webinar du 21/09/22 par Cosmetics-design Asia

Métaverse, le futur d’internet ? Les opportunités d’une nouvelle économie – Conférence BIG du 06/10/22

https://www.makeup-in.com/paris/trends/why-are-beauty-brands-investing-in-the-metaverse/

https://www.lebigdata.fr/decentraland-metavers-8000-utilisateurs

Beauty and the metaverse – Under construction – BW Confidential n°49 – March-April 2022

‘Thinking about beauty in a new way’: How brands are pursuing multi-sensory strategies in the digital world – Cosmetics-design Asia

https://conseilsport.decathlon.fr/cest-quoi-les-nft-definition-et-decryptage

https://www.happi.com/contents/view_breaking-news/2022-09-17/sephora-launches-asia-store-of-the-future-this-month/

Comment une meilleure connaissance du microbiome cutané peut aider à réduire les déchets ?

La plupart des sociétés proposant des tests du microbiome le font aujourd’hui en partenariat BtoB pour tester les formules des sociétés cosmétiques.

La start-up anglo-singapourienne SequantialBio a une vision un peu différente. Elle recherche aujourd’hui des partenariats avec des marques pour aider leurs consommateurs à mieux comprendre leur peau. Une meilleure connaissance de sa peau permet au consommateur de choisir le produit qui répond parfaitement à ses besoins cutanés, au lieu de tester plein de produits différents qui ne sont pas toujours adaptés et qui finissent alors à la poubelle.

De plus, la start-up ayant testé plus de 4000 ingrédients cosmétiques, elle peut orienter les marques dans leurs formulations en fonction des revendications recherchées, limiter les essais, et donc les déchets.

Source : https://www.cosmeticsdesign-asia.com/Article/2023/01/30/Microbiome-testing-can-help-consumers-find-the-right-products-and-eliminate-waste?utm_source=newsletter_daily&utm_medium=email&utm_campaign=31-Jan-2023&cid=DM1054238&bid=32250398

16.01.2023

09.12.2022

2023 sera Magentaverse !!

Le Pantone® Color Institute a dévoilé la semaine dernière la couleur Pantone® de l’année 2023 ! Ce sera le vif VIVA MAGENTA 18-1750 !

Le choix de cette couleur est très intéressant ! Il représente à la fois le lien entre le besoin de réalité et d’ancrage dans un monde de plus en plus anxiogène, et la virtualité qui occupe un espace accru dans nos vies.

Très connecté au monde réel, Viva Magenta est une couleur naturellement présente dans la nature car c’est la couleur de la cochenille. Le magenta exprime une ambiance conviviale, de la vivacité, de la créativité, de l’audace, mais aussi de la résilience et de l’optimisme.

C’est aussi une couleur qui apparaît fréquemment dans notre univers numérique et les jeux vidéo.

Nul doute que nous verrons beaucoup de Viva Magenta dans la mode, le design et l’art en 2023 !

Source : https://www.pantone.com/color-of-the-year-2023

Que veut dire LOHAS et en quoi cela représente une opportunité pour les entreprises cosmétiques françaises au Japon ?

Ce terme marketing, créé à l’origine aux États-Unis, est un acronyme qui signifie « Lifestyles of Health And Sustainability ».

Et ce concept est loin d’être nouveau ! Présent depuis une vingtaine d’années au Japon et aux USA, il illustre parfaitement le mode de vie japonais. Les rituels du soin de la peau ont toujours eu une grande importance au Japon et font partie de la culture. Les routines quotidiennes sont très codifiées, notamment l’art du layering, partagé de génération en génération. Ainsi, les soins pour la peau représente 50% de part de marché !

Avec la crise du covid-19, la santé est revenue au premier plan, et le concept LOHAS a gagné en popularité. Les clients japonais sont connus pour être à la recherche de produits performants et techniques. Mais aujourd’hui, ils recherchent également des produits naturels et durables.

Le Japon n’ayant pas de label bio, les consommateurs japonais, pourtant très protectionnistes et friands du made in Japan, sont devenus sensibles aux produits certifiés européens (comme Ecocert). En conséquence, la recherche de produits naturels a ouvert de nouvelles opportunités pour les marques coréennes, américaines et européennes. Les produits français représentent 40 % de ce segment. Le savoir-faire et l’art de vivre français y sont reconnus et appréciés.

De belles opportunités en perspective pour les entreprises françaises !

Source : La Pivoine – n°7 – octobre 2022

16.11.2022

20.10.2022

Retour sur l’édition 2022 de Cosmetic 360

L’édition 2022 a rencontré un franc succès avec plus de 4 000 visiteurs uniques, 220 exposants dont 20% d’internationaux et 30 start-up représentées.

Le salon a mis en avant 2 enjeux majeurs de l’industrie cosmétique, l’environnement et l’innovation.

Protection de l’environnement

  • Placée sous un engagement RSE fort, l’édition 2022 a été organisée avec des stands éco-conçus en carton et bois, peintures bio-sourcées, des prestataires de proximité et engagés, une réduction des déchets et une limitation de l’usage de plastique.
  • Un hackathon sur 2 jours s’est déroulé avec 40 étudiants d’écoles prestigieuses et des mentors de l’industrie afin d’être dans les meilleurs conditions pour trouver des idées créatives afin de créer la supply chain de demain plus durable.
  • La mise en avant de 2 projets européens à travers le concept de Cosmétopée:
  • Le projet Interreg NW AGRIWASTEVALUE : la valorisation des coproduits de coupe des pommiers, poiriers et vignes en cosmétique et nutraceutique (9 partenaires). agriwastevalue.eu
  • Le projet INNCOCELLS : développement de nouveaux ingrédients actifs naturels à base de plantes européennes en utilisant des cultures cellulaires végétales, la culture aéroponique et des plantes cultivées en serre et en champ sélectionnées pour leurs vertus ancestrales (17 partenaires européens). inncocells.org

Innovation

  • La région Ile-de-France a mis en avant dans un espace « AI for Cosmetics» une sélection de solutions innovantes utilisant intelligence artificielle et blockchain pour répondre aux défis actuels de l’industrie cosmétique, comme la personnalisation du produit, l’éco-design et le e-commerce.
  • En partenariat avec le CNRS, le TECHCORNER a présenté cette année « SOAP», une technologie qui couple l’imagerie cutanée et l’intelligence artificielle pour analyser la peau et personnaliser des produits. Le dispositif développé par les chercheurs de l’équipe ICUBE de l’université de Strasbourg est basée sur un faisceau de lumière polarisée qui pénètre les différentes couches cutanées et récolte des informations sur l’aspect de la surface, la rugosité, le taux de collagène, le niveau d’hydratation, etc
  • Un espace BEAUTY HUB pour rencontrer des experts et financeurs de start-up.

Source : Cosmetic 360

Cosmétiques solides = cosmétiques sans eau ?

Actuellement, 2,3 milliards de personnes vivent dans des pays en situation de stress hydrique, dont 733 millions en stress hydrique élevé et critique, selon l’ONU.

D’ici 2030, 700 millions de personnes dans le monde pourraient être déplacées par une pénurie d’eau intense, selon le Global Water Institute.

L’eau est devenue un vrai sujet pour l’industrie cosmétique. En conséquence, des vagues de cosmétiques solides ont déferlé peu à peu sur les réseaux sociaux et en retail. Mais les cosmétiques solides sont-ils réellement formulés sans eau ?

Contexte

L’eau est un ingrédient fondamental des produits cosmétiques, les formules en contiennent souvent jusqu’à 90%. Elle peut être utilisée à la fois comme solvant ou comme système de distribution.

La tendance “waterless beauty” n’est pas si récente. Elle a d’abord commencé en Corée du Sud, mais on la trouvait déjà largement répandue dans les anciens rituels de beauté asiatiques comme l’ubtan indien (mélange pâteux de poudres ayurvédiques utilisé en soin pour le visage).

En plus d’être perçus comme plus durables, les produits solides sont supposés être plus concentrés, donc meilleurs et plus efficaces.

La croissance des produits solides entre 2021 et 2031 devrait être de 13,3 % pour atteindre 8,9 milliards de dollars. Les moteurs de cette croissance sont à la fois écologiques (rareté de l’eau, solution à la pollution plastique, réduction de l’empreinte carbone, etc.) mais aussi raisonnés (produits économiques, multifonctionnels, adaptés aux voyages, etc.)

Les avantages des produits solides peuvent être listés ainsi :

  • Une économie des ressources naturelles.
  • Des packagings repensés, plus légers, avec moins de plastique, des recharges faciles.
  • Moins/pas de conservateurs.
  • Des formats adaptés aux voyages.
  • Un bon rapport qualité/prix.
  • Un réel attrait pour les consommateurs de beauté naturelle et biologique.

Est-il vraiment possible de formuler des cosmétiques sans eau ?

Malheureusement, la “waterless beauty” n’existe pas en tant que telle… Chaque produit a une empreinte eau ! Tout d’abord, les cultures utilisent environ 70 % des ressources mondiales en eau douce. Par conséquent, la culture des actifs qui se trouvent dans les produits “sans eau” nécessite de l’eau. Ensuite, les processus de fabrication utilisent des milliers de litres d’eau. En effet, l’eau est souvent utilisée pour l’extraction et la distillation. Et enfin, l’eau est utilisée pour fabriquer des matériaux comme le plastique et le verre…

Fabriquer des cosmétiques solides, “sans eau”, n’est donc pas la solution magique pour résoudre tous les problèmes de durabilité de l’industrie. Bien sûr, ce concept représente une très bonne direction à prendre pour changer nos habitudes et économiser nos ressources en eau. Mais il faut veiller à être transparent avec le consommateur afin ne pas le tromper et de rentrer dans des discours de greenwashing…

Source : CosmeticsDesign-Asia – Amanda Lim – Waterless wave – in-cosmetics Korea 2022

Future Market insights

23.09.2022

19.08.2022

Que veulent les consommateurs en 2022 ?

  • Besoin de contrôle

L’incertitude ambiante, et l’anxiété qui en résulte, créent chez le consommateur un besoin de contrôle. En ayant une communication claire et transparente, et en offrant différentes options pour s’adapter à tous, les marques donnent aux consommateurs l’impression de contrôler un aspect de leur vie…

  • Éthique ++

Les valeurs sont observées à la loupe par les consommateurs. Les beaux discours ne suffisent pas, les actions concrètes et leur progression sont nécessaires pour se faire une place dans les paniers.

Au Japon, 45% des jeunes consommateurs sont prêts à boycotter des sociétés qui se comportent de manière non éthique.

  • Détente et évasion

Après les confinements successifs, les consommateurs sont avides de nouveautés, d’exploration, de jeu, de découverte et de nouvelles expériences, à la fois virtuelles et « dans la vraie vie ».

  • Occupation de l’espace

Les espaces publics et privés doivent maximiser les capacités qu’ils offrent afin de s’aligner avec les modes de vie flexibles des consommateurs. Les marques doivent inspirer plutôt que prescrire… Les consommateurs réimaginent l’utilisation des espaces qu’ils occupent et cherchent des marques qui redesignent le monde autour d’eux.

48% des consommateurs anglais qui font du télétravail trouvent difficiles de séparer vie professionnelle et privée à la maison.

31% des consommateurs canadiens qui ont réalisés des travaux d’amélioration de leur intérieur dans les 3 années précédentes l’ont fait pour rendre leur habitation plus efficace.

  • Complexité climatique

Les consommateurs sont à la recherche de marques qui les aident à diminuer leur impact sur l’environnement. Les sociétés qui ne changent pas en amont pour limiter le dérèglement climatique seront forcées de changer à cause d’elle…

Les marques ont l’opportunité de s’associer avec les consommateurs pour les aider à faire des choix d’achats qui s’alignent avec leurs valeurs.

58% des consommateurs chinois pensent que la science peut apporter des solutions au dérèglement climatique.

43% des consommateurs brésiliens pensent que les sociétés devraient avoir une empreinte carbone neutre pour être considérées durables.

 

Source : Mintel 2022 – in-cosmetics Korea

Retour sur l’édition 2022 d’in-cosmetics Korea 

Le show a rassemblé un total de 9 792 visiteurs dont 8 519 visiteurs uniques. Parmi ces visiteurs, 90% sont issus de sociétés coréennes (notamment LG, AmorePacific, Cosmax et Kolmar Korea), et 10% de clients internationaux (avec une majorité de thaïlandais, indonésiens, vietnamiens et indiens).

Tendances principales :

– La clean beauty, les cosmétiques Végan et les ingrédients se synchronisant avec le rythme circadien et les ingrédients minéraux et synthétiques étaient les tendances prédominantes.

– Les ingrédients plébiscités dans l’innovation zone dans la catégorie Actifs sont Myralys de Greentech, un actif liftant global du regard, et Wastar Pink Berry d’IFF-Lucas Meyer Cosmetics pour son concept upcycling.

– Dans la catégorie ingrédients fonctionnels, ce sont Antaron soja glyceride d’Ashland, un agent filmogène d’origine naturelle à l’action waterproof, et SeaBalance 2000 de Carbonwave, un émulsionnant multifonctionnel avec une sensorialité remarquable.

Source : connect.in-cosmetics.com

25.07.2022

20.04.2022

Quelles sont les grandes tendances aperçues lors d’in-cosmetics global 2022 à Paris ?

Mintel affiche 3 grandes tendances pour illustrer le futur de la Beauté :

1- Durabilité

Selon Mintel, à l’avenir, les produits respecteront les 3R : rechargeables, réutilisables, recyclables.

Quelques exemples :

FORGO Hand Wash Bottle and Refills (Suède) : une poudre qui, ajoutée à de l’eau, crée un nettoyant pour le corps. La bouteille nécessaire au mélange est incluse ce qui réduit fortement les déchets plastiques.

https://www.forgo.se

FUSSY Déodorant naturel (Royaume-Uni) : un déodorant naturel et rechargeable dans un packaging en plastique recyclé réutilisable.

https://www.getfussy.com

2- Identité et bien-être

La pandémie a augmenté le besoin de prendre soin de soi pour se sentir mieux et offrir la meilleure version de soi-même aux autres. Les marques de beauté ont répondu à ce besoin en personnalisant leurs offres. Certaines proposent des analyses de peau et envoient des échantillons pour s’adapter parfaitement à chaque peau ou proposer un protocole personnalisé. D’autres proposent des ingrédients basés sur l’aromathérapie pour agir à la fois sur la peau et sur l’esprit.

Quelques exemples :

LUMM LED GlowPanel 2.0 (États-Unis) : un masque qui émet des ondes lumineuses sans  UV à trois fréquences différentes pour offrir des avantages uniques. Mode lumière rouge pour stimuler la production de collagène, mode bleu pour combattre l’acné et tuer les bactéries, mode jaune pour aider à lutter contre les poches.

https://www.lummnyc.com

DERMICOS FGF7 Miracle Collagen Ampoule (Corée du Sud) : ce sérum anti-âge contient un ingrédient breveté qui correspond exactement à l’ADN de la peau.

https://beautyboxkorea.com/product/dermicos-fgf7-miracle-collagen-ampoule-25ml4ea/51165/

THE NUE Co Mind Energy Eau de Parfum (Royaume-Uni) : un parfum unisexe qui revigore l’énergie mentale et stimule la concentration. Il utilise une technologie brevetée de neuroscience olfactive pour aider à revigorer l’esprit et l’énergie mentale.

https://www.thenueco.com/products/mind-energy

3- Marques engagées

Proposer des produits naturels et/ou éthiques ne suffit plus. Aujourd’hui, les consommateurs recherchent des marques qui agissent vraiment pour protéger la Terre, ou se battent pour créer un monde meilleur, sans inégalité ni discrimination raciale.

UOMA BEAUTY Badass Icon Matte Lipstick (États-Unis) : Sharon Chuter, fondatrice de la marque, est une activiste de la beauté qui se bat pour le Black empowment. Chaque teinte de rouge à lèvres porte le nom d’une icône féminine.

https://uomabeauty.com/products/badass-icon-matte-lipstick

MAC Viva Glam X Keith Haring Lipstick (Allemagne) : une édition limitée pour célébrer la collaboration avec l’artiste graffeur Keith Haring. La totalité du prix de vente est reversée à diverses organisations caritatives, pour promouvoir l’égalité de tous (femmes et filles, communauté LGBTQIA+ et personnes vivant avec ou affectées par le VIH/sida).

https://www.maccosmetics.fr/viva-glam

Sources : Mintel 2022

À quoi ressemble la K-Beauty après-covid ?

Au cours des dernières années, la Corée du Sud est devenue un acteur mondial incontournable de la beauté. Quelles sont les tendances à surveiller en 2022 ?

– Réassurance et tradition

Partout dans le monde, le climat anxiogène lié à la pandémie entraîne un besoin accru de réconfort et de bien-être. Utiliser des ingrédients de la médecine traditionnelle coréenne a toujours été un moyen de trouver des actifs rassurants et efficaces. Cette tendance s’appelle « 한방 » (prononcée hanbang), ce qui signifie « médecine traditionnelle ». Certes, cette tendance n’est pas nouvelle, mais les événements actuels l’ont rendue incontournable. Les extraits fermentés, les racines de lotus, les extraits de ginseng ou de thé vert sont, entre autres, partout…

Quelques exemples :

– ACWELL, le toner nettoyant équilibrant à la réglisse a un pH de 5,5 pour équilibrer efficacement la peau. L’extrait de pivoine et une forte concentration d’eau de réglisse – deux éclaircissants naturels – s’infiltrent dans la peau pour ajouter une dose supplémentaire de luminosité au teint. L’extrait de thé vert aide également à calmer et à réduire la pigmentation, y compris les cicatrices d’acné et les taches brunes.

https://sokoglam.com/products/acwell-licorice-ph-balancing-cleansing-toner

– INNISFREE, Ampoule d’amélioration de la jeunesse au thé noir : contient Reset Concentrate™, un complexe actif développé pour cibler la fatigue cutanée, qui associe le polymère catéchine TB fermenté au thé noir de Jeju pour un effet antioxydant et anti-âge puissant.

https://www.innisfree.com/my/en/product/productView.do?prdSeq=35848&catCd01=UA

– Vers un monde meilleur

Les cosmétiques Vegans ne sont pas nouveaux dans le monde, mais assez récents en Corée du Sud. Portés par les jeunes générations, les cosmétiques Vegans gagnent en popularité. Exit la traditionnelle mucine d’escargot, la « phyotmucine » issue d’algues ou d’igname est bien plus respectueuse des animaux !

JAYJUN Okra Phyto Mucin Double Cleansing water : une eau micellaire douce qui associe l’extrait de fruit de gombo à un complexe de de 14 huiles végétales différentes pour éliminer le maquillage, même le plus tenace.

https://koreanskincare.nl/products/jayjun-okra-phyto-mucin-double-cleansing-water?variant=39509917761599

VEGREEN Alcohol-Free Nature Mucin Toner : contient 68% de mucine extraite d’igname sauvage qui revitalise la peau fatiguée et améliore la vitalité de la peau.

https://en.vegreen.co.kr/product/alcohol-freenature-mucin-toner-250ml/12/category/32/display/1/#prdDetail

– Le futur sera high-tech ou ne sera pas !

Les appareils de beauté à domicile comme les masques à LED pour les soins de la peau et des cheveux ont vu leur popularité augmenter pendant les confinements. D’autres innovations sont attendues dans les années à venir de la part des gros acteurs de la technologie coréenne LG et Samsung.

Masque LG Derma LED : améliore la fermeté et le teint de la peau grâce à des longueurs d’onde complexes pénétrant profondément dans la peau.

https://www.lg.com/hk_en/derma-led-mask

CELLRETURN Hair Alpha-RAY : CELLRETURN émet avec précision la longueur d’onde LED efficace pour votre cuir chevelu, sur la base d’un équipement de mesure et de recherches de pointe.

http://en.cellreturn.com/product/cellreturn-hair-alpha-ray-premium/94/?cate_no=1&display_group=2

Sources : https://www.allure.com/story/korean-beauty-skin-care-trends-2022

22.03.2022

07.02.2022

Retour sur l’édition 2022 de Cosmet’Agora

Après une édition digitale en 2021, le salon Cosmet’Agora s’est tenu à Paris les 11 et 12 janvier dernier sous le signe d’une cosmétique « Happy ». Ces 2 journées ont rassemblé 70 exposants et 2 200 visiteurs. Quels sont les éléments marquants de cette édition ?

 

Cosmétique éco-conçue, nomade et fun

 

Les formulations solides, déjà à l’honneur lors de Cosmetic 360, étaient très présentes sur le bar à textures. Elles illustrent bien la volonté de l’industrie cosmétique de réduire son impact sur l’environnement tout en offrant des rêves d’évasion.

 

Les formes présentées étaient très variées :

 

– Formes poudres : Dentifrice en poudre pressée par Merck, Sérum en poudre de Mibelle Group biochemistry ;

 

– Gelées solides : Gelées solides nettoyantes à adapter en fonction de son humeur par Cargill Beauty, Huile de massage solide par Solabia ;

 

– Mono-doses : Crème mains mono-dose à partager par IMCD, Rise and Shine eye lotion en forme de grains de café par Hallstar Beauty, Perles du monde de Lavollée (1 perle = 1 jour = 1 couleur = 1 actif  = 1 continent = 1 plage).

 

Et ce n’est pas parce qu’elles sont éco-conçues que les formes solides ne sont pas fun !

 

– Mask’ambar CBD nutri-apaisant par Greentech ;

– Démaquillant Happy Face par Ingretech ;

– Choco soap, savon exfoliant par Lessonia ;

– Smile protect, solaire SPF 30 par Stéarinerie Dubois ;

– Pâte à modeler gommante par Sicaf Anjac.

 

La couleur Pantone® de l’année 2022

Cette année la couleur est le PANTONE® « Veri Peri » 17-3938, un bleu tirant sur le violet. Le bleu se veut une couleur rassurante alors que le violet a une symbolique plus mystique et créative. Selon le Pantone Color Institute, cette couleur est en totale adéquation avec la situation sanitaire que nous connaissons depuis maintenant 2 ans et offre « une confiance insouciante et une curiosité audacieuse qui anime notre esprit créatif ».

 

« Alors que nous entrons dans un monde de changements sans précédent, le choix de PANTONE 17-3938 Very Peri offre une nouvelle perspective et une nouvelle vision de la famille des bleus, bien connue et largement appréciée, en englobant les qualités des bleus avec une touche de rouge-violet, la couleur PANTONE 17-3938 Very Peri exprime une attitude vive et joyeuse et une présence dynamique qui encourage la créativité courageuse et l’expression imaginative », selon Leatrice EISEMAN, Directrice Exécutive Du Pantone Color Institute.

 

15.01.2022

20.12.2021

La vague coréenne, c’est quoi ?

Depuis quelques semaines, la série coréenne de Netflix, Squid game, fait beaucoup parler d’elle. Pourtant, cela fait bien longtemps que la vague coréenne – appelée Hallyu (한류) – a envahi toute l’Asie et qu’elle se propage en Europe et aux USA.

Dans les années 1990, la popularité de la culture sud-coréenne s’est d’abord développée en Chine, portée par les séries télévisées et la musique. Elle a vite envahi les rayons de cosmétiques puis les magasins de vêtements et de décoration, afin de satisfaire des consommateurs à la recherche d’un style de vie envié à la télévision.

K-dramas

Eh non, Squid game n’est pas la première série coréenne disponible sur Netflix ! En France, le catalogue de la plateforme de streaming compte plus d’une centaine de séries coréennes. Ces sont des comédies romantiques, d’actions, mais aussi des séries historiques, fantastiques ou d’horreur. Mise à l’honneur avec le film Parasites, l’industrie du cinéma coréenne est extrêmement active et s’exporte de plus en plus. A titre d’exemple, l’acteur Lee Min-ho a plus de 26 millions followers sur Instagram, de toutes nationalités.

K-pop

Vous avez peut-être entendu le dernier tube du groupe Coldplay, en duo avec BTS. Ce boysband composé de 5 garçons coréens a déjà séduit plus de 40 millions de fans dans le monde, rassemblés dans l’ARMY (ARMY est l’acronyme de “Adorable Representative MC of Youth” ou Adorable porte-parole/représentant de la jeunesse).

BTS, BLACKPINK, GOT7, RED VELVET, la Corée est devenue une machine à créer des groupes et les à exporter en Asie et en Occident.

K-Beauty

Vue et revue dans les séries ou sur les chanteurs/euses, la peau coréenne parfaite et éclatante fait rêver ! C’est donc sans surprise que les marques coréennes envahissent rayons de la beauté. Sephora a été la première enseigne à proposer un corner K-Beauty. Des marques comme Innisfree, Tony Moly, Erborian, Laneige, sont devenues incontournables en France.

A l’honneur aussi… la coloration capillaire ! Avec toujours plus de couleurs inattendues, filles et garçons confondus.

https://www.sephora.fr/nos-selections-beaute-coreenne/

Retour sur la 7ème édition de Cosmetic 360

Privée de salons depuis presque 2 ans, l’industrie cométique française a fait un retour dynamique les 13 et 14 octobre derniers avec plus de 5 000 visiteurs et 220 exposants dont 30% étrangers.

Quels sont les éléments marquants de cette édition autour d’une cosmétique hédoniste et écologique ?

Innovation : la cosmétique solide sous toutes les formes

Un grand nombre d’exposants proposaient des solutions pour formuler des cosmétiques solides : gels douches, shampooings, crèmes, déodorants, etc… Considérée comme plus responsable, cette cosmétique est-elle celle de demain ?

La technologie au service de la cosmétique

Le TECH CORNER du salon présentait le « Touchy Finger », un doigt équipé de capteurs pour faciliter l’analyse sensorielle des produits. Ce produit est issu de la collaboration entre l’École Centrale de Lyon et le CNRS.

https://www.enise.fr/actualites/touchy-finger-doigt-humain-augmente-et-connecte

De son côté, la société Greentech nous emmenait dans la forêt tropicale et sur une île déserte pour découvrir leurs molécules actives dans leur environnement grâce à la réalité virtuelle.

https://www.greentech.fr/greentech-experience-cosmetic-360/

Un corner coréen

La vague coréenne n’en finit pas de déferler sur la France ! Global FM, chargé de connecter les entreprises coréennes à l’international, en partenariat avec K-BIZ, la fédération des PME, a organisé la venue de 9 PME coréennes, toutes proposants des produits plus innovants les uns que les autres ! Entre autres, des ampoules revendiquant un teint éclatant immédiat, ou encore un masque raffermissant pour les fesses !

https://www.thesera.com/products

https://miin-cosmetics.fr/soins-corporels/575-bumbum-mask-8809624721191.html

 

22.10.2021

20.09.2021

Le Japon, pays du bon goût ? (1)

Vous avez dit chargé ?

Quand on vous dit Japon, vous pensez Uniqlo, Muji, Shiseido, sobriété, tradition, classe… eh bien vous avez tort ! Ce n’est d’ailleurs sûrement pas un hasard que ces marques fonctionnent à l’international…

Si le passé du Japon se voulait très sobre, le présent est chargé, très très chargé même, sinon c’est samishii (ça fait vide, il manque quelque chose).

Sur un menu de restaurant par exemple, on a environ 10 fois plus de contenu que sur un menu français. Il est également très courant de rajouter des bulles de dialogues aux personnages (dans le style manga).

Certains graphistes japonais qualifient d’ailleurs leur graphisme de « ringard, surchargé et bordélique » !

(1) Sources : jud-hiroshima.com, expérience personnelle !

Comment le graphisme influence-t-il les jeux olympiques ? (1)

À chaque édition olympique, un logo est créé. Mais pas que… c’est avec lui tout une identité graphique qui est déclinée pour cet évènement : des mascottes, des pictogrammes, les tenues du personnel (sur les terrains, juges, etc.), mais aussi les médailles et les tickets. C’est cet univers graphique qui va donner le ton des jeux.

Identité visuelle

Un grand nombre de designers ont pris part à l’élaboration de l’identité graphique de l’édition de Tokyo autour de thèmes chers au Japon : « L’unité dans la diversité » et « L’innovation depuis l’harmonie » (mixer la tradition et l’innovation).

Le logo

Le logo est un damier bleu qui s’inspire des motifs japonais ichimatsu, synonymes d’élégance et de raffinement. Il a été créé par le designer Asao Tokolo.

Composé de trois types de rectangles, il illustre « L’unité dans la diversité ».

Le logo des jeux paralympiques est construit dans la même logique mais quelque peu différent.

Les couleurs et les techniques

Les tickets et les rubans des médailles utilisent des aplats de couleurs superposées, technique kasane no irome pour fabriquer les kimonos.

Les couleurs présentes sont :

– le rouge, symbolique du Japon et très utilisée pour les célébrations,

– le bleu, associée au Japon et à l’harmonie,

– le violet des fleurs japonaises wisteria,

– le vert des épines de pins japonais,

– le rose des fleurs de cerisiers.

(1) Source : https://architectureofthegames.net/2020_look-of-the-games/

21.06.2021

03.04.2021

Astuce : Quelle couleur pour quel message ?

– Bleu : calme, confiance, sérénité, protection, sérieux, paix, technologie

– Rouge : chaleur, force, courage, dynamisme, amour, enthousiasme, sport

– Jaune : nature, équilibre, secours, tolérance, espoir, jeunesse, voyage

À quoi sert la couleur de l’année ? (1)

Un peu d’histoire

La PANTONE® COLOR OF THE YEAR a été lancée pour la première fois il y a 20 ans.

Elle est définie par un panel d’experts du PANTONE® COLOR INSTITUTE qui voyage à travers le monde pour étudier les tendances chromatiques, que ce soit dans les secteurs du divertissement, du cinéma, de l’art, de la mode, et bien d’autres. La couleur de l’année peut aussi être influencée par de nouveaux progrès technologiques ou des évènements sportifs.

Généralement, la couleur de l’année est une seule couleur mais la conjoncture mondiale actuelle exceptionnelle a fait naître un mariage de couleurs pour 2021.

Les secteurs cibles

La PANTONE COLOR OF THE YEAR influence les produits lancés dans l’année, notamment dans les secteurs de la mode, du design industriel, de la décoration intérieure, du packaging et bien évidemment de la conception graphique.

« L’union de la nuance éternelle Ultimate Gray avec le jaune vif Illuminating exprime un message positif et intrépide. […] cette association de couleurs nous apporte résilience et espoir. » Leatrice Eisman, DIRECTRICE EXECUTIVE DU PANTONE COLOR INSTITUTE

(1) Source : pantone.com/eu/fr/color-of-the-year-2021

28.02.2021

18.01.2021

And the winner is…

Ce premier article de l’année est l’occasion de vous présenter la couleur de 2021, ou plutôt cette année le duo Pantone® : le PANTONE® « Illuminating » 13-0647 associé à « Ultimate Gray » 17-5104.

Souvent connue dans la culture occidentale pour ses connotations négatives telles que la tromperie ou la jalousie, la couleur jaune est pourtant celle qui symbolise le Soleil, la gaieté et la joie ! Associée au gris, synonyme de stabilité, sérénité et résilience, ne serait-ce pas le duo gagnant pour nous aider à traverser 2021 ?

“Tout semble jaune à celui qui a la jaunisse.” Proverbe chinois

AB CREATION

contact@a-b-creation.com

La réalisation de ce site par Cycoma contribue à la reforestation.

Made with ❤ by Cycoma

© Copyright 2024 AB CREATION

This site is registered on wpml.org as a development site.